...

Enneige de pissenlit 03a8c

   Des pissenlits, on connaissait ses racines, que la sagesse nous invite à ne pas picorer trop tôt...

   ...ses gelées de fleurs aussi, pour les becs sucrés, délicats zet printaniers...

   Et donc après sa gelée, la Retrouvade vous invite désormais à découvrir son "enneigé" de pissenlits...

   Fruit d'un dérèglement climatique qui ébouriffe bourgeons et promeneurs printaniers, l'enneigé se veut un précurseur du Printemps qui tarde bien souvent à se confirmer de ce côté-ci de la montagne...     

    Il sera le beaume de nos palais, le cordial de nos dernières froidures, égayant pains de campagne et croûtes Ardéchoises en attendant le retour des beaux jours, les vrais, qui ne sauraient tarder...

 

Fin gras du Mezenc c4d28

Persillée à cœur, goûteuse à « en-steaker » un vegan, le fin gras du Mézenc fait vibrer les papilles jusqu’à l’épique et la déraison…

La maison du fin gras, écomusée située à une petite encablure de la Retrouvade, à Chaudeyrolles, en Haute-Loire, vous mettra l'eau à la bouche, le temps d'une visite explicative sur l'AOP, son terroir et ses méthodes, plus d'infos sur  Meuhhhhhhh!

Et puis viendra le temps de la dégustation et, fort heureusement, la saison n’est point finie et vous pourrez encore savourer cette viande d’excellence sur le Mézenc et chez tous les professionnels avisés jusqu'à la première semaine de Juin!

A bon entendeur…

Plus de clichés sur... Vachement goûteuse...